Quelques conseils concernant l’entretien de votre vélo et la circulation en ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Venez vérifier et ajuster régulièrement la pression de vos pneus aux ateliers, afin d’éviter les crevaisons ou les chutes dans les cas extrêmes de sous gonflage.

Vérifiez l’état d’usure des patins de frein et changez les si nécessaire. Des patins de freins usés dégradent fortement l’efficacité du freinage, surtout sur une route mouillée. En effet, les rainures dans les patins servent à évacuer l’eau et les saletés pour préserver une bonne qualité de freinage.

Pensez à vous équiper de systèmes d’éclairage, avant et arrière, pour bien être vu de tous les automobilistes.

Ne laissez jamais votre vélo sans l’avoir attaché, avec un antivol solide et à un point fixe. Les antivols les plus solides et les plus sûrs sont en forme d’un U et se ferment avec une serrure à clef.

Méfiez-vous des portières des voitures garées qui s’ouvrent sans prévenir.

Signalez vos changements de direction assez tôt aux autres usagers avec vos bras.

Ne doublez pas les camions et les bus par la droite, afin de rester visible par le conducteur.

Franchissez perpendiculairement les bordures et les rails du tramway pour éviter la chute. Une glissade est vite arrivée.

N’hésitez pas à réaliser un constat en cas d’accrochage avec une voiture (si elle s’arrête). Les problèmes mécaniques ou de santé se manifestent parfois à retardement.

Si la voiture ne s’arrête pas, recherchez d’éventuels témoins et conservez leurs coordonnées. Vous pouvez ensuite déposer une main courante au poste de police pour signaler l’accident.

L’usage de gardes boue avant et arrière permet de vous protéger efficacement des projections d’eau en provenance du sol. Ainsi vous resterez parfaitement sec, même en roulant sur une route détrempée après une forte averse de pluie.

Gardez à l’esprit que la distance de freinage augmente considérablement sur une route mouillée. Surtout avec des patins de frein usés.